mercredi 31 octobre 2012

Petits cakes pommes pistaches

J'ai utilisé la base de ma recette Muffins aux Cranberries mais en apportant quelques modifications et en mettant aujourd'hui une jolie pomme reinette et des pistaches...


Pour le mélange sec:
100 g de farine semi complète
50 g de semoule de kamut
1/2 cuillère à café de levure
2 cuillères à soupe de pistache natures
25 g de cassonade

Pour le mélange humide:
1 oeuf
1 cuillère à soupe de purée d'amande
3 cuillère à soupe de sirop d'agave
20 ml de lait
1 belle pomme reinette épluchée et coupée en petits cubes


Mélanger tous les ingrédients secs d'un coté et tous les ingrédients humides d'un autre. Assemblez les deux. Versez dans des minis moules à cake en silicone et enfournez dans un four préchauffé à 180° pour 20 à 25 mn.


Rapide et délicieux!


lundi 29 octobre 2012

Velouté de cèpes au tofu soyeux

Je ne suis pas très familière de l'emploi du tofu soyeux mais lorsque j'ai vu cette recette chez Françoise je me suis régalée d'avance! Et je m'en suis donc un peu inspirée ici pour utiliser mes cèpes.


Pour 4 belles verrines (ou 6 petites)
Environs 400 g de cèpes frais
140 g de tofu
2 échalotes
quelques brins de ciboulette et de marjolaine
30 cl de bouillon de légumes
sel et poivre, un peu d'huile d'olive


Coupez les cèpes et les échalotes en lamelles pas trop fines . Laissez bien dorer dans un filets d'huile d'olive. Ajoutez les herbes et assaisonnez. Versez le bouillon et laissez popoter une vingtaine de minutes. Passez au mixeur plongeant. Incorporez le tofu, laissez le un peu fondre en remuant puis repassez le mixeur afin d'obtenir un velouté "parfait" .
Servez bien chaud!

NB: je vous conseille aussi ce velouté en verrines appétitives: ça fait son petit effet ;-)
Recette référencée dans cuisine végétarienne

samedi 27 octobre 2012

Presa de pata negra en piperade

Ahhh la pata négra rien que le nom vous emporte dans les limbes de la gastronomie ibérique...Je résume la définition de la "bête": Race de cochons espagnols aux pattes noires élevés aux glands de chênes et qui fournit le "meilleur jambon du monde": le jambon de Bellota! Tout un programme sous forme de jambon...mais aujourd'hui je vous propose de cuisiner cette délicieuse viande.
Vous trouverez tous les détails sur le cochon pata négra dans cet excellent article de Saveur Passion
qui détaille notamment les emplacements des pièces de boucherie car les découpes espagnoles sont légèrement différentes des nôtres.



Pour 4 à 6 parts selon vos appétis:
environ 800g de pressa de pata negra
2 poivrons rouges
1 poivron vert
1 gros oignon
2 gousses d'ail
1 cuillère à soupe de piment d'Espelette
1grosse cuillère à soupe de concentré de tomate
huile d'olive
1 branche de thym ,1 feuille de laurier
2 cuillères à soupe de crème fraiche épaisse
fleur de sel et poivre

Préparez la piperade: émincez l'oignon et l'ail, lavez et épluchez les poivrons, taillez les en fines lamelles. Réservez l'équivalent d'un des poivrons rouge. Dans une sauteuse faites d'abord cuire les oignons et l'ail dans un peu d'huile olive à feu vif, lorsqu'ils commencent à dorer ajoutez les poivrons et baissez le feu. Ajoutez le concentré de tomate, le thym et le laurier, mouillez avec un peu d'eau (pour diluer le concentré). Saupoudrez de la moitié du piment d'Espelette, salez et poivrez. Poursuivez la cuisson jusqu'à obtenir une belle fondue du tout.

Dans un récipient allant au micro onde, mettez les lamelles du poivron réservé avec un peu d'eau et faites cuire 10 mn à puissance max. Passez au mixeur avec la crème fraiche, afin d'obtenir une purée même un peu grossière ce n'est pas grave. Salez, poivrez et assaisonner du reste de piment.

Dans une poêle huilée faites dorer les tranches de presa quelques minutes mais veillez à ne pas trop les cuire: la particularité de la viande de pata négra est de se déguster rosée!!!


mercredi 24 octobre 2012

Croustade aux cèpes




Pour 4 personnes:
1 bon kg de cèpes frais
2 pâtes feuilletées
250 g de gros lardons
1 jaune d'oeuf
25 cl de crème fraîche entière
4 échalotes
1 gousse d'ail
ciboulette, persil ou toutes herbes que vous jugerez appropriées ;-)
sel, poivre et un peu d'huile d'olive

Faites suer les cèpes coupés en lamelles pas trop fines (réservez quelques jolies petites têtes entières pour présenter et que vous ferez cuire entières). Réservez. Dans la même poêle versez un peu d'huile d'olive, faites dorer les échalotes dans un peu d'huile d'olive, ajoutez les lardons et les herbes. Remettez les cèpes et maintenez au chaud.
Dans le même temps, préparez 8 carrés de pâte feuilletée, sur 4 d'entre eux mettez un peu de jaune d'oeuf pour créer une dorure. Enfournez 10 à 15 mn dans le four préchauffé à 200°. Posez la garniture entre deux feuilles de pâtes et servez aussitôt.



NB: Pour mon plus grand régal, j'ai la chance d'avoir un Papa excellent "chasseur" de cèpes! 
 Et 2012 sera une année exceptionnelle!


dimanche 21 octobre 2012

Gâteau automnal à la châtaigne {fête de la châtaigne}

Avec ce gâteau gourmand, je vous invite à la fête de la châtaigne de mon village natal La Garde Freinet qui se tiendra aujourd'hui et dimanche prochain dans les rue du village. Et si vous ne connaissez pas encore le massif des Maures se sera une merveilleuse occasion de vous y balader.



Pour 8 à10 personnes dans un moule à manqué Ø 26 environ
110 g de farine de châtaigne
80 g de farine de blé
1 sachet de levure
1 yaourt velouté
3 oeuf
120 g de sucre
2 à 3 pommes reinettes selon leur taille
1 belle poire williams ou autre
1 gousse de vanille
3 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 grosse noisette de beurre
un mélange de graines tournesol, pavot lin...environ 2 cuillères à soupe
Pour le caramel:
100 g de sucre
2 cuillères à soupe d'eau
1 grosse cuillère à soupe de miel de châtaigne


Préchauffez le four à 180°. Pelez et coupez les fruits en grosses lamelles.
Préparez le caramel dans une casserole ayant un fond épais (ou bien directement dans un moule à tatin sur le feu mais j'ai des inductions et pas de moule adapté...). Versez le sucre et l'eau, laissez fondre à feu doux sans jamais toucher le caramel avec un instrument (agitez seulement un peu votre récipient). Lorsque le caramel est homogène ajoutez le miel et versez dans le moule.
Répartir les fruits en le enrobant de caramel et enfournez pour 30mn.
Préparez la pâte: mélangez au fouet les oeufs, le sucre et le yaourt, ainsi que les graines de la gousse de vanille grattée. Incorporez les farines et la levure. Versez l'huile d'olive et fouettez bien.
Sortez le plat du four beurrez bien les bord en prenant soin de ne pas vous brûler (utilisez un papier absorbant). Versez la pâte sur les fruits et poursuivez la cuisson 25 mn de plus.
Laissez un peu refroidir le gâteau avant de le démouler et parsemez le graines légèrement torréfiées ou pas.
Servez tiède ou à température ambiante.

 NB: Parfait pour un gouter dans les bois...
Inspirée d'une recette du Zeste N°8

vendredi 19 octobre 2012

Velouté de potimarron à la coppa et sa chips



Pour 6 belle assiettes 
1 potimarron 
1 gros oignon
1 gousse d'ail
50 g de coppa + 6 tranches
10 cl de vin blanc
25 cl de lait demi écrème
25 cl de crème liquide
sel et poivre
un peu de parmesan pour servir


Lavez le potimarron, enlevez les graines et détaillez le en cubes en conservant la peau.

Émincez l'oignon et coupez 50 g de coppa en fins lardons. Faites les suer ensemble dans une poêle anti adhésive un dizaine de minutes à feu fort. Déglacez au vin blanc. transvasez dans une grande cocotte. Ajoutez le potimarron, la gousse d'ail et mouillez avec un grand verre d'eau. Salez, poivrez et faites cuire une demi heure à feu doux. Ajoutez le lait et la crème et poursuivez la cuisson encore un bon quart d'heure. Mixez à l'aide d'un mixeur plongeant (en vous ayant assuré que le potimarron est assez cuit en fait ça va dépendre de la taille de vos cubes...). Rectifiez l'assaisonnement et passez au chinois
Préchauffez votre four à 200°. Juste avant de servir posez les 6 tranches de coppa sur une plaque de four et faites cuire pour qu'elles soient bien croustillantes.

Dressez les assiettes et déposez une chips de coppa sur le velouté. Proposez également quelques lamelles de parmesan. Servez bien chaud!

NB: si comme moi vous n' avez pas de chinois, utilisez une passoire à fin treillis et faites passer le potage à l'aide d'une cuillère en bois: cette étape est indispensable pour obtenir une texture vraiment veloutée

mardi 16 octobre 2012

Moelleux aux granny smith {Récolte au Chateau d'Astros}

Une belle balade matinale au Chateau d'Astros pour faire une cueillette de pommes. Dans ce lieux magnifique et si tranquille, récolter soi même ses pommes est un vrai moment de bonheur!


La première recette réalisée est ce bon moelleux à la fois fondant et acidulé: servi tel ou bien accompagné d'une boule de glace vanille caramel, il régalera les grands et les petits gourmands :-)



4 belles Granny Smith
4 œufs
5 cuillères à soupe de farine
5 cuillères à soupe de sucre
5 cuillères à soupe d'huile neutre
3 cuillères à soupe de Calvados
1 sachet de levure
100 g de beurre salé
150 g sucre

Lavez et épluchez les pommes. Taillez les en lamelle pas trop fines. Arrosez les de Calvados et réservez.
Préchauffez le four à 160°.
Fouettez ensemble 2 œufs, les 5 cuillères à soupe de farine, de sucre et d'huile. Versez dans un moule à manqué beurré et fariné. ajoutez les pommes par dessus et enfournez pour 20 mn.
Pendant ce temps, fouettez les 2 œufs restant avec le beurre fondu et le sucre.
Versez sur le moelleux pré cuit et enfournez à nouveau pour 15 mn supplémentaires en augmentant la température à 180°.
Laissez un peu tiédir avant de démouler sur une première assiette puis retournez le sur une deuxième pour avoir le coté bien doré sur le dessus: c'est juste plus joli :-)


lundi 15 octobre 2012

Gateau de pommes de terre AnnA

Pour 6 à 8 parts:
une dizaines de pommes de terre type amandine
200 g de beurre
1 cuillère à soupe de romarin frais ciselé
1 cuillère à café de 4 épices
sel et poivre

Clarifiez le beurre. Épluchez les pommes de terre et les coupez en très fines lamelles (à la mandoline si vous avez ou comme moi avec un bon couteau bien aiguisé). Disposez en rosace dans un moule de Ø 20 environ. Saupoudrez de romarin, de 4 épices, de sel et de poivre et poursuivez les étages en arrosant de beurre clarifé à chaque fois, jusqu'à épuisement des pommes de terre (il faut que votre moule soit bien plein) Tassez avec une assiète et enfournez dans une four préchauffez à 180° pour 40 à 50 mn (selon l'épaisseur).

Démoulez sur une assiette avec le coté bien doré dessus c'est à dire exactement le contraire de ma photo :-)

vendredi 12 octobre 2012

Cannelloni à la daube et aux fanes de radis {et oui!}

Ma grand mère disait toujours que la réussite des cannelloni se résumait ainsi :"il faut mettre du vert" . En Provence, on utilise traditionnellement des feuilles de blettes voire des épinards. Mais point de ce vert là dans ma cuisine, juste quelques fanes décapitées de leur radis. Je suis fan des fanes hihi depuis que j'ai fait cette petite recette , mais aussi celle ci. Donc chaque botte est désormais utilisée dans son intégralité: je cuisine les fanes grossièrement hachées tombées dans un peu d'huile d'olive auxquelles j'ajoute si j'en ai sous la main une belle échalote que je fais bien dorer! Je mets le tout dans un petit pot et zou au congélo jusqu'à la prochaine quiche ou autre...



Pour réaliser cette recette il vous faudra bien sur un reste de daube de bœuf (à la provençale de préférence, mais un bœuf bourguignon fera aussi l'affaire hein ...). Je me rends compte en écrivant ces lignes que j'ai complètement oublié de mettre sur le blog une de mes recettes de daubes préférées alors que bien sur c'est LE plat fait et refait si souvent à la maison...Donc la précédente daube a été dégusté le weekend dernier...et un énième réchauffage a rendu la sauce et la viande tellement goûteuse qu'il s'imposait de transformer tout cela en cannelloni!

Pour environ 16 cannelloni à farcir:
L'équivalent de 2 assiettes à soupe de viande de daube
les fanes d'une botte de radis et une échalote
250 ml de coulis de tomate
un peu d'huile d'olive
sel et poivre
un peu de gruyère ou de parmesan

Faire dorer l'échalote dans un peu d'huile d'olive et ajoutez les fanes de radis lavées, essorées et grossièrement hachées. Effilochez la viande de daube et mélangez avec le" vert". Ajoutez un peu de jus de daube s'il vous en reste. Farcir les cannelloni un par un carrément avec les doigts c'est beaucoup plus facile qu'avec une petite cuillère ;-)
Disposez dans un plat en terre cuite huilée arrosez de coulis de tomate, saupoudrez du fromage de votre choix. Enfournez 25 mn à 200°.

Dégustez avec du vert cru: une bonne salade !




mercredi 10 octobre 2012

Cake glacé à l'orange {pas raisonnable du tout}

Avertissement: cette recette est totalement diététiquement incorrecte ;-) 
Je vous conseille donc de ne la réaliser que si vous avez plein de gourmands à satisfaire sinon je ne réponds de rien: c'est sur que vous  allez la goinfrer déguster tout seul ....

200 g de sucre (si si)
220 g de beurre (je vous avez prévenu...)
4 œufs
1 orange non traitée
280 g de farine ( et en plus il va être bien gros ce cake...)
80 g de poudre d'amandes
1/2 sachet de levure
Et pour le sirop (à ce stade faut capituler...on pourra pas s'en passer)
1 orange non traitée
150 g de sucre glace
50 g de beurre


Préchauffez le four à 180°. Préparez votre plus gros moule à cake en le chemisant de papier sulfurisé.

Faire fondre doucement le beurre. Fouettez les œufs et le sucre jusqu'à blanchissement du mélange. Ajoutez le beurre fondu (je me suis donnée bonne conscience en le clarifiant),  puis le zeste d'orange râpé et le jus de la même orange.
Incorporez la farine, la levure et la poudre d'amande.
Versez la pâte dans le moule et enfournez pour 50 mn. A la fin, vérifier la cuisson à l'aide d'une pointe de couteau qui doit ressortir sèche.
Quelques minutes avant la fin de la cuisson, préparez le sirop en mélangeant dans une petite casserole: le zeste de l'autre orange cette fois prélevé au zester, le jus d'orange, le sucre glace et le beurre coupé en petites lamelles. Portez doucement à ébullition durant 3 mn. Versez sur le cake non démoulé dès sa sortie du four.
Laissez complètement refroidir avant de démouler.


On récupère un peu du glaçage, on s'en tartine une grosse tranche et on se régale :-)

NB: inspirée du Elle à table n°80 avec qq modifs comme d'hab ;-)

vendredi 5 octobre 2012

Poulet cacciatore {poulet chasseur}

Voici la version italienne du poulet chasseur, la sauce tomate est relevée d'anchois et d'olives: un régal !





Pour 6 personnes
1 beau poulet fermier (au moins 1.5kg)
400 g de tomates concassée s(1 boite)
50 g d'olive Kalamata
1 petite boite d'anchois à l'huile
2 oignons
2 gousses
un peu de farine
1 cuillère à soupe de cassonade
1 cuillère à soupe de vinaigre de vin blanc
30 cl de vin blanc blanc sec
50 cl de bouillon de poule maison ou pas
huile d'olive
2 feuilles de lauriers et une branche de thym frais
sel et poivre

Préchauffez le four à 180°.

Coupez le poulet en plusieurs morceaux en conservant la carcasse. Faire les dorer dans une grande cocotte avec un peu d'huile d'olive. Réservez.
Dans la même cocotte, jetez les oignons et l'ail très finement émincés. Déglacez au vin blanc lorsqu'ils sont devenus translucides, ajoutez le vinaigre et portez à ébullition.  Incorporez les tomates concassées, la cassonade, le laurier, le thym et les anchois coupés en petits morceaux. Versez le bouillon. Salez et poivrez. Portez à nouveau à ébullition puis remettez le poulet dans la cocotte.

Enfournez pour 50 mn à couvert. Un peu avant la fin ajoutez les olives.
Servez avec de bonnes pâtes fraîches ou des carrés de polenta...

Source: Régal N°5 en modifiant beaucoup les quantités des ingrédients de la sauce ... ;-)

mercredi 3 octobre 2012

Muffins aux cranberries {mais pas que...}

Comme beaucoup d'entre nous, j'aime bien "la cuisine du placard", celle qui nous fait faire des expériences, des découvertes, avec ce que nous avons sous la main. Tel est bien le cas ici mais venant d'un constat récurant dans mon humble demeure: "y a toujours des tas de trucs qui s'entassent quelque part..." aujourd'hui les trucs en questions sont divers produits plus ou moins bio qui ont la manie de glisser au fond du placard et de préférence sur l'étagère du haut...
Je me suis dit que je pouvais un peu les mélanger et voilà le résultat :-)



Pour le mélange sec:
100 g de farine semi complète
50 g de semoule de kamut
1 cuillère à café de poudre d’écorces d'agrumes séchés
1/2 cuillère à café de levure
2 cuillères à soupe de graines de tournesol
1 cuillère à soupe de graines de sésame
40 g de cranberries
25 g de cassonade
Pour le mélange humide:
1 oeuf
1 cuillère à soupe de tahin
3 cuillères à soupe de sirop d'agave
20 ml de lait d'amande

Mélanger tous les ingrédients secs d'un coté et tous les ingrédients humides d'un autre. Assemblez les deux. Versez dans des moules à muffins en silicone (grand modèle pour moi ce qui donnera 8 muffins) et enfournez dans un four préchauffé à 180° pour 25 mn.

Le résultat a bien sur un gout d'inattendu qui m'a ravi. Au final on sent vraiment la semoule de kamut, les graines de tournesol et les cranberrries. Je pense donc que l'on pourrait se passer des graines de sésame puisqu'il y le tahin et les écorces d'agrumes dont le gout est masqué.

Recette validée et plutôt légère puisque sans beurre et peu sucré :-)


lundi 1 octobre 2012

Potage carottes, courgettes et épices lègères

Pour bien commencer octobre je vous propose aujourd'hui un potage végétarien et léger. Avec un choix de légumes qui lie les deux saisons qui s’enchaînent: les dernières courgettes du jardin et les carottes qui vont nous régaler tout l'hiver.



Pour 4 portions
environ 500 g de carottes
1 belle courgette
60 g de lentilles corail
1 pincé de gingembre moulu
1 cuillère à café de cumin en grains
1 litre de bouillon de légumes
10 cl de lait de coco
sel et poivre

Dans une petite poêle faites griller à sec rapidement les grains de cumin.
Râpez grossièrement les carottes épluchés et la courgette avec sa peau. Les mettre dans une grande casserole, mouillez avec le bouillon de légumes, ajoutez les épices et les lentilles. Portez à ébullition et faites cuire à feu doux 15 à 20 minutes. Incorporez le lait de coco et servez tel quel ou bien passé au mixeur. Salez et poivrez en fin de cuisson.

Servez bien chaud!

Recette référencée dans Recettes de cuisine végétarienne